Frontières molles - Surfaces liquides

L'installation Frontieres-molles - Surfaces liquides est composée d'une vidéo et d'un grand tapis, patchwork de sacs de café en toile de jute cousus ensemble. Elle évoque la mondialisation des produits échangés : les trajets maritimes empruntés par ces sacs, liens créés entre les pays d’origine du café et l’Europe, entre les hommes qui cultivent cette plante et ceux qui consomment le breuvage, entre ce matériau riche d’évocations et de potentiel esthétique et les spectateurs.

Paradoxe entre ces grossiers sacs de jute qui convoquent la tradition et l’imaginaire de l’outre-mer et du colonial et la modernité des flux conteneurisés, entre la circulation fluide des marchandises et celle des individus, entravée par les frontières de tous ordres.

Frontières molles - Surfaces liquides
Une vidéo réalisée par Josée Parizet. 2016. Son : Lionel Fondeville

Photographie de l'installation Frontieres-molles - Surfaces liquides. 2016

Frontières molles - Surfaces liquides
2016. Installation

Photographie de l'installation lors de l'exposition à Plonéour-Lanvern

Frontières-molles - Surfaces liquides
2016. Exposition à Plonéour-Lanvern